10 aides naturelles pour perdre du poids

0
99

Pilules et gélules miracles en tout genre ont envahi les rayons des magasins diététiques et des pharmacies. Proposées à des prix souvent exorbitants, elles promettent souvent la lune, à  savoir maigrir, juste en avalant chaque jour un (ou plusieurs) comprimé. Retrouvez ici 10 aides naturelles pour perdre du poids.

Gardez les pieds sur terre ! Aucun complément alimentaire ni aucune plante ne peuvent évidemment résoudre à eux seuls les problèmes de silhouette. Ce qui est vrai, c’est que certains peuvent avoir un impact, direct ou indirect, sur l’amincissement, et ainsi vous donner un bon de coup de pouce.

Pour vous permettre de vous y retrouver dans cette jungle ultra- marketée, voici notre sélection des aides 100 % naturelles qui pourront améliorer votre situation et ainsi contribuer à obtenir le corps de vos rêves.

1-La pectine

 Pour combler un petit creux en journée ou réduire votre appétit avant un gros repas, nous vous conseillons de croquer une pomme, aides naturelles. En effet, grâce à ses fibres, ce fruit permet de réduire l’appétit de façon notable.

Fruit color marmalade with coconut on the old wooden background. Selective focus.

Ces fibres, ce sont les pectines. Classées parmi les fibres solubles, elles sont capables d’absorber et de retenir l’eau au contact de laquelle elles deviennent visqueuses, et ne sont pas assimilées par l’organisme.

Ces propriétés en font des substances qui possèdent d’abord un puissant effet coupe-faim, remarqué et exploité par les laboratoires pharmaceutiques. Ainsi, il existe de nombreux compléments alimentaires à base de pectine de pomme dont le principe est simple : on avale une gélule dosée entre 500 mg et 1 g (ou son équivalent en poudre à diluer) avec un grand verre d’eau et, au bout de quelques instants, l’appétit est coupé.

Mais ce n’est pas là leur seul atout : les pectines sont aussi reconnues pour leur action bénéfique sur le transit intestinal, puisqu’elles permettent de lutter contre la constipation et aussi la diarrhée. En effet, en cas de constipation, leur capacité à retenir l’eau évite aux selles de devenir trop dures et, en cas de diarrhée, cette même propriété les rend plus solides.

Enfin, elles possèdent un dernier avantage, et pas des moindres : celui, lors des processus de digestion et d’élimination, de capter grâce à leur texture gélatineuse une partie du mauvais cholestérol afin de l’évacuer dans les selles. 

2-Le basilic sacré

Leaves and flower of Ocimum sanctum, holy basil, or tulasi or tulsi  on white background.
                        Ocimum sanctum in Thai name is Kaphrao.

Cette herbe ancienne également appelée Ocimum sanctum n’a été introduite en Occident qu’en 1701 alors qu’elle est utilisée en médecine ayurvédique depuis plus de 5 000 ans. Aussi connue en Inde sous le nom de Tulsi, elle y est cultivée pour ses effets bénéfiques sur la santé, et offerte quotidiennement aux dieux hindous.

    Il est différent du basilic classique que nous utilisons en cuisine : sa saveur se rapproche davantage de celle du clou de girofle !

Considéré comme un adaptogène, le basilic sacré aurait la capacité d’aider l’organisme à s’adapter à son environnement, donc à mieux résister au stress. Ainsi, il permettrait de réduire le niveau de cortisol dans l’organisme, donc de calmer et d’apaiser et, par ricochet, de stabiliser la glycémie, c’est-à-dire le taux de sucre dans le sang.

3-La valériane

Red valerian flowers

Baptisée « herbe-aux-chats », la Valeriana officinalis de  son nom officiel est utilisée depuis l’Antiquité pour traiter  l’anxiété  et  l’insomnie qui constituent comme  nous  l’avons  vu  précédemment  (voir chapitre 19) des facteurs de prise de poids non négligeables à cause des dérèglements hormonaux qu’elles engendrent.

Bien qu’aucune étude sérieuse ne soit venue confirmer ou infirmer ses supposés effets sédatifs, elle continue à être conseillée en cas de troubles du sommeil liés notamment à des états anxieux ou à de l’agitation nocturne. Elle devrait ses vertus à l’action synergique de plusieurs de ses composants.

4-La lavande

lavender

Voilà une plante agréablement parfumée dont les nombreux effets risquent de vous intéresser ! Utilisée elle aussi depuis la nuit des temps, la lavande (Lavandula angustifolia) possède plusieurs propriétés thérapeutiques susceptibles d’agir directement et indirectement sur la silhouette.

Lavande (Lavandula angustifolia) : propriétés, bienfaits de cette ...

Elle est d’abord largement utilisée pour ses vertus calmantes, notamment en cas d’insomnies ou d’irritabilité. Elle permettrait donc aussi de réduire le stress, responsable entre autres d’un taux de cortisol élevé favorisant le stockage des graisses autour de la taille. Plusieurs travaux ont mis en évidence ces effets déstressants. Parmi eux, une amusante étude britannique a démontré que des patients enfermés dans une salle d’attente où était diffusé un extrait de lavande étaient moins anxieux à l’idée de leur rendez-vous que ceux qui attendaient dans une salle témoin neutre.

Stimulante et aromatique, la lavande facilite également la digestion. Elle limiterait ainsi efficacement les ballonnements et les flatulences. Notamment ceux liés au stress et à l’anxiété, bien sûr ! Elle augmenterait aussi la sécrétion gastrique et le trajet des aliments dans le tube digestif.

Enfin, elle posséderait des vertus diurétiques en favorisant la sudation, aides naturelles. Elle s’avère donc également intéressante pour les personnes sujettes à la rétention d’eau, aux œdèmes et au syndrome des jambes gonflées.

5-La menthe

Top view of bunch of fresh green aromatic mint twigs arranged on rustic wooden table

Cette plante – dont il existe de nombreuses variétés dont les plus répandues et les plus utilisées sont la menthe poivrée (celle des herboristeries) et la menthe verte ou romaine (celles de nos jardins) constitue à plusieurs titres une bonne alliée minceur (aides naturelles).

D’abord, elle facilite la digestion. La menthe poivrée est en effet reconnue depuis des millénaires pour être un remarquable stimulant de l’appareil digestif. Bien qu’aucune preuve scientifique n’ait à ce jour vérifié cette affirmation, cette accélération de la digestion pourrait selon certains gêner l’absorption par les intestins des nutriments donc réduire le nombre de calories ingérées.

La menthe est par conséquent recommandée pour soulager les digestions pénibles, notamment en cas de douleurs stomacales et intestinales, d’aérophagie et de ballonnements. Ainsi, l’OMS (Organisation mondiale de la santé) elle-même a reconnu les effets thérapeutiques des infusions de menthe sur les spasmes intestinaux et biliaires. Voilà pourquoi consommer régulièrement de la menthe permet de se sentir plus léger et moins gonflé au niveau du ventre.

6-L’agar-

Irish Moss Carrageen Seaweed

Depuis une bonne dizaine d’années, cette algue a vu sa cote de popularité exploser ! Ce succès, elle le doit à son important effet satiétogène, mais également à ses propriétés chimiques particulières qui en font un ingrédient facile et malin à utiliser pour réaliser des recettes étonnantes, salées comme sucrées.

La première propriété de cette algue constituée à 80 % de fibres est de gonfler au contact du liquide : elle prend alors trois fois son volume environ. De la même manière que les pectines présentes dans la pomme ou la poire (le sucre en moins), elle calme donc immédiatement et durablement la faim. Ainsi, on constate en moyenne une diminution de l’apport énergétique de l’ordre de 300 calories par jour lorsque l’agar-agar est consommé dans une boisson sans calorie avant un repas.

En plus, ce gel qu’elle constitue dans l’estomac permet de piéger une partie des sucres et des graisses, donc s’avère particulièrement intéressant en cas de surpoids, de taux de cholestérol élevé ou de diabète de type II. Ces propriétés ont été clairement mises en évidence par une étude de grande ampleur menée au Japon en 2005. Au pays du Soleil-Levant, l’agar-agar a d’ailleurs donné naissance à un régime spécifique : le régime Kanten, kanten signifiant agar-agar en japonais. Cette méthode y connaît un succès fou !

Par ailleurs, comme la plupart des fibres de cette nature, celles de l’agar-agar ne sont pas digérées. Elles ne fermentent pas non plus dans l’intestin. Au contraire, elles accélèrent le transit et entraînent avec elles les déchets, y compris les plus toxiques comme les métaux lourds, pour les évacuer de l’organisme.

Enfin, l’atout supplémentaire de cette algue est de constituer un formidable ingrédient permettant de réaliser de savoureuses et étonnantes recettes. C’est en effet un gélifiant hors normes, et à 100% d’origine végétale, contrairement à la gélatine (de porc par exemple). Avec elle, on ne se contente pas d’avaler une gélule pour obtenir des effets bénéfiques : on se régale ! C’est très simple à utiliser : on en mélange 2 g à 50 cl de liquide, on porte à ébullition sans cesser de remuer pendant une à deux minutes, puis on laisse refroidir au frais pour obtenir une préparation solidifiée. Ainsi, on peut réaliser des entremets, des marmelades, des flans, des crèmes… sans aucun ajout de calories !

  7-Le chrome

Chrome | Bienfaits, Danger, Posologie, Effets Secondaires

Indispensable à l’équilibre de l’organisme, cet oligoélément contribue à l’utilisation des acides gras, des protéines et, surtout, des glucides. Selon plusieurs recherches, il constituerait ainsi un bon allié minceur, notamment en régulant le taux de sucre dans le sang par son action sur l’insuline.

Comme le cuivre, le zinc ou encore le fer, le chrome est un élément naturel que nous consommons tous les jours sans nous en apercevoir. On en trouve en effet en grande quantité dans la levure de bière et le foie, mais aussi dans les brocolis, les haricots verts, les pommes de terre, les céréales complètes, le germe de blé, les prunes, les champignons, les asperges et les viandes. Plus les produits sont raffinés, moins ils en contiennent. Par ailleurs, on estime que seulement 2 à 3 % du chrome contenu dans les aliments sont absorbés par l’organisme, un peu plus lorsqu’il s’agit de levure de bière.

 Aujourd’hui, les promesses minceur du chrome vont même plus loin, puisque plusieurs recherches ont estimé qu’il participait activement à la perte de poids non seulement en augmentant le métabolisme et en réduisant l’appétit grâce à son action régulatrice sur la glycémie, mais aussi en développant la masse musculaire.

8-Le magnésium

Products containing magnesium

Ce minéral est le quatrième élément le plus présent dans notre corps, « stocké » pour moitié dans nos os et nos dents. Indispensable à l’organisme, il participe à plus de 300 réactions chimiques ! Ainsi, il intervient entre autres dans la production d’énergie à l’intérieur des cellules, dans l’utilisation des lipides et dans la régulation de la glycémie. Il assure la transmission de l’influx nerveux et la relaxation musculaire après la contraction.

Il nous est si essentiel que les carences entraînent fatalement des dysfonctionnements. Ainsi, pour ce qui nous intéresse, de multiples études ont montré qu’une déficience en magnésium entraînait un ralentissement de la perte de poids et pouvait, dans certains cas favoriser la prise de quelques kilos. Sans lui, les graisses, les glucides et les protéines ne peuvent être métabolisés complètement. La sécrétion d’insuline fonctionne mal, ce qui entraîne de brusques variations du taux de glucose dans le sang, responsables de fringales et du stockage des sucres sous forme de graisses.

Par ailleurs, nous le savons tous, un manque de magnésium se traduit par de la fatigue, physique et intellectuelle. On se sent faible, donc on bouge moins et surtout, pour combler ces baisses de régime, on grignote, des aliments remontants le plus souvent gras et sucrés. Donc on grossit !

9-Les queues de cerises

duretic, cherry tails medicine, healthy, herbal tea, virtues on wooden table

Sauvage en Asie occidentale, le cerisier vrai ou griottier a été introduit en Europe dès l’Antiquité. Depuis des siècles, on utilise de mère en fille les pédoncules de ses fruits pour leurs propriétés diurétiques et, par ricochet, dépuratives. Bien qu’aucune étude probante n’ait été menée sur l’homme pour prouver ces effets supposés (et constatés par ses utilisateurs), elles gardent une place de choix au sein des remèdes de grands-mères.

Ses principes actifs sont les flavonoïdes, les sels de potassium, les mucilages et les tanins. Ce sont ces éléments combinés qui stimulent l’élimination, rénale et, dans une moindre mesure, digestive. En cumulant ces deux fonctions, ils permettent de nettoyer l’organisme des toxines qui s’y accumulent.

Mais les queues de cerises sont surtout réputées auprès des femmes (nombreuses : 70 % !) qui souffrent de rétention d’eau. En se logeant dans les tissus et en comprimant les vaisseaux sanguins, cette eau en excès fait gonfler la silhouette, en particulier au niveau des cuisses, des hanches et du ventre, où elle favorise l’apparition de cellulite. Diurétiques, les queues de cerises luttent contre le liquide en excès en favorisant son élimination, donc affinent la silhouette et empêchent la cellulite de se former, de véritables aides naturelles.

10-Les probiotiques

Bifidobacterium, bacterial strain3d illustration.

Ce terme désigne des bactéries amies, micro-organismes vivants qui peuplent en nombre la flore intestinale. Il en existe de très nombreuses sortes puisqu’on en recense de 400 à 600 familles. Celles que nous connaissons le plus sont les bifidobactéries, les lactobacilles ou encore les Lactobacillus casei.

Tous les probiotiques sont naturellement présents dans les aliments ayant subi une fermentation, principalement les yaourts et les laits fermentés, mais aussi les fromages frais, les croûtes de fromage, la choucroute, le pain au levain… Mais de plus en plus, on les trouve de façon concentrée sous forme de compléments alimentaires vendus dans les pharmacies et les magasins diététiques.

Il faut dire que ces bactéries offrent de nombreux bienfaits à nos organismes ! Toutes les études menées depuis plus de vingt ans s’accordent en effet à dire qu’en exerçant une influence bénéfique sur nos intestins, elles régulent la digestion et le transit, renforcent le système immunitaire et, par ricochet, améliorent l’état de santé en général, des aides naturelles.

Conclusion,

Il existe bel et bien des aides naturelles qui peuvent vous aider à avoir un corps de rêve. N’hésitez pas à les introduire régulièrement dans votre alimentation. Surtout, demandez l’avis de votre médecin avant toute usage.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here