Course à pied : les 7 erreurs à éviter

0
22

Le sport fait partie intégrante de la bonne gestion et de l’entretien de l’organisme humain. Plusieurs activités peuvent être menées selon le rythme de chacun. Cela dit, de nombreuses personnes s’adonnent à la course à pied pour améliorer leurs conditions physiques et le bon fonctionnement de leur cœur. Malheureusement, les effets escomptés ne suivent pas toujours les efforts fournis. Voici une liste non exhaustive des gestes à éviter pendant une course à pied.

Ne pas se donner un objectif réaliste

Course à pied image

Lorsque vous entamez une séance de course à pied, la première des erreurs à ne pas commettre est de vouloir en faire de trop. En effet, mettre le paquet en début de saison n’est pas la meilleure technique à adopter. Ceci parce que le corps a eu le temps de se reposer pendant une longue période et les muscles, le cas échéant, ont perdu un peu de leur tonicité. 

Du coup, aller à un rythme très élevé très tôt risque de causer des blessures ou un découragement au niveau du coureur. Le mieux est d’aller de façon progressive tout en maintenant une rigueur.

Augmenter brutalement le volume d’entrainement

L’augmentation du volume d’entrainement conduit inexorablement à une amélioration des performances. Mais une augmentation brusque de ce volume aura un impact négatif sur votre corps. 

Cela peut entrainer plus de fatigue et une vulnérabilité aux blessures. Une augmentation du volume d’entrainement peut se faire de façon progressive et secteur par secteur et dans un intervalle de temps bien séparé. Pour éviter cette erreur, vous pouvez vous inscrire dans un club qui connait les techniques et dispose des méthodes de planification adéquates.

Monotonie des entrainements

monotomie image

L’autre mauvaise habitude à abandonner est de faire travailler une seule partie du corps tout le temps des entrainements. La course à pied mobilise dans une grande proportion la partie inférieure du corps qui comprend les jambes, les chevilles et les cuisses. 

Toute cette zone ainsi que les muscles qui y sont présents sont mis à rude contribution tout le temps de la course. La bonne pratique aurait été de faire quelques exercices à la fin de la course pour travailler la partie supérieure. Vous pouvez encore varier les itinéraires de course pour obliger le corps à maintenir la dépense d’énergie à un niveau équivalent. Les pistes sinueuses ou les pistes rocailleuses sont idéales pour le faire.

Vouloir aller trop vite

Au départ, les nouveaux coureurs négligent la mise en condition du corps qui se fait avec une bonne séance de footing. A contrario, ceux qui ont déjà une certaine expérience dans le domaine ont tendance à tout miser sur la vitesse. 

Avant d’entamer n’importe quelle activité physique, une bonne mise en jambe est primordiale. Pour la réussir, il faut y consacrer le temps nécessaire ainsi qu’un rythme d’exercice qui monte en intensité graduelle. Le tout est de maintenir une aisance respiratoire sur une longue durée. Cela permet un renforcement du cœur et une meilleure adaptation des muscles aux efforts physiques demandés.

Négliger le renforcement musculaire

Course à pied Une heure de course à pied rallonge notre vie de 7 heures | Bio à la une

Le renforcement musculaire permet d’étirer et d’entretenir l’ensemble des muscles lors d’une activité physique. Lors d’une séance de course à pied, les muscles les plus sollicités sont ceux des jambes. Effectuer un renforcement musculaire permet de faire travailler les autres muscles du corps et de les garder à peu près dans la même forme que les autres muscles. Ceci permet de repousser la fatigue générale qui pourrait s’installer et d’augmenter l’efficacité des séances effectuées.

Négliger la récupération

C’est sans doute la partie la plus importante et la plus négligée des séances de sport. La phase de récupération est souvent occultée par l’ensemble des sportifs et pourtant cela ne devrait pas être le cas. Elle est partie intégrante du programme sportif. L’énergie débauchée lors de l’effort physique stresse le métabolisme et crée un état de fatigue dans le corps. 

La récupération est la phase qui permet de réparer le corps de toute la fatigue. C’est également le moment où l’organisme digère le travail effectué au fil de la séance afin de bien et mieux progresser. Mieux vous permettez à votre corps de récupérer, mieux il sera capable de supporter l’intensité de vos prochains entrainements.

Faire une fixation sur le chrono

Course à pied : 10 erreurs à éviter lorsque l'on débute

La plupart des sportifs gardent un œil sur leurs performances et plus encore sur leurs chronos. L’amélioration des performances est au cœur de tous les entrainements qu’ils font. Pour nourrir leurs ambitions surréalistes, ils vont jusqu’à augmenter l’intensité de leurs séances au détriment de leur organisme. Cette fixation les conduit jusqu’à se rendre esclaves des objets connectés qui leur donne toutes les informations avec le plus de précision que possible.

La course à pied doit demeurer un plaisir et elle doit se faire sans contrainte. Pas besoin de se mettre un stress ou une pression inutile pour tenir dans le chronogramme préétabli. Le plus important est de rester à l’écoute de votre organisme et de savoir vous arrêter quand il le faut.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here