Ski freestyle vs ski freeride : comment faire la différence ?

0
135

Le ski freeride est un sport qui se pratique en pleine montagne, dans la neige et hors d’un cadre prévu et formel. Le ski freeride provient des États-Unis et est connu depuis de nombreuses décennies et le ski freestyle quant à lui représente un ensemble de discipline acrobatique dérivée du ski lapin ou traditionnel. Il est considéré comme étant un sport extrême qui nécessite d’effectuer des figures et des structures complexes. Quelles sont les différences concrètes entre le ski freestyle et le ski freeride et comment les identifie-t-on ? 

En quoi consiste le ski freestyle ?

Ski freestyle freeride image

Comme énoncer plus haut, le ski freestyle est une pratique acrobatique du ski au cours de laquelle, le skieur réalise des figures grâce à des modules de neige. Modules, qui lui permettront de se propulser dans les airs et de réaliser ses meilleurs sauts. C’est aussi un type de ski qui se réalise avec des modules qui sont posés au sol tel des boxes ou des rails et qui permettent au skieur de glisser sans encombre. Il se pratique pour la plupart du temps dans des snowparks qui se trouve dans la majeure partie des stations de ski. 

Généralement, le skieur ou freestyler utilise les obstacles qu’il rencontre sur son parcours pour réaliser des mouvements naturels et des figures. En effet, contrairement au snowpark, le ski freestyle ne s’arrête pas à un espace délimiter. Il est donc possible de mettre à profit les atouts qu’offre le terrain (les montagnes, les rails en pleine ville, etc.) 

En quoi consistent les figures du ski freestyle ? 

L’ensemble des figures réaliser au ski freestyle consiste en des rotations qui sont associées aux grabs. Comme exemple typique, vous avez les tours sur soi-même et sur un axe vertical appelé 360 ou hélicoptères. À noter que l’appelé hélicoptère n’est plus d’actualité. Dans cette discipline, les noms des figures sont associés au degré de rotation effectué. Il est également possible de réaliser des figures dans l’axe horizontal tel que : le front flip et le back flip. Toutefois, les figures ne se limitent pas uniquement à des rotations, elles peuvent aussi se matérialiser par des grabs. Ceux-ci représentent l’action par laquelle le skieur se saisit avec sa main d’une partie de son ski à savoir : l’avant, l’arrière ou en dessous de la chaussure. Il existe également d’autres figures qui se réalisent en marche arrière. 

Qu’est-ce que le ski freeride ?

freeride image

Le ski freeride est une activité sportive qui nécessite une pratique en dehors des pistes et pour la plupart du temps dans de la neige poudreuse. Il arrive que les lieux choisis soient parsemés de roche ce qui conduit le skieur à faire des sauts qui le plonge entièrement dans la pratique freeride. En d’autres termes, le ski Freeride englobe toutes les activités qui sont réalisées hors-piste et que l’on retrouve dans les stations de ski et les domaines skiables. C’est une pratique qui nécessite d’avoir une grande confiance en soi, mais aussi d’avoir une parfaite maîtrise des montagnes et la neige. Ce n’est qu’à cette seule condition que vous pourrez skier en toute sécurité et éviter au maximum les risques. En effet, le ski freeride expose à beaucoup plus de risque que le ski freestyle. 

Il consiste en une pratique qui offre de grandes doses d’adrénaline ainsi que des sensations fortes aux skieurs. Souvent pratiqué par des personnes ayant le goût pour l’aventure ainsi qu’un cœur solide, il permet de vivre des expériences uniques et inoubliables. 

Quelles sont les figures du ski freeride ?

Avec le ski freeride, il n’y a pas de figures particulières ni de règles complexes. Les skieurs sont libres de laisser parler leur talent et leur savoir-faire afin de réaliser les combinaisons de sauts et de figures qu’ils ont appris à réaliser. Ainsi, un jury les observe et note la fluidité de leur mouvement ainsi que leur créativité. Toutefois, en ce qui concerne les grandes compétitions, le terrain est généralement imposé au skieur. La pratique de ce type de ski concerne donc les skieurs confirmés qui ont une grande maîtrise des montagnes et qui savent la fois glisser et bien se mouver. 

La pratique du ski freeride nécessite d’avoir un certain type de matériel

Ski freestyle freeride

Pour pratiquer du ski freeride, il est nécessaire que vous possédiez les bons équipements ou le bon matériel. En réalité, ceci vous permet de limiter les nombreux risques auxquels il vous expose. Les skis recommandés pour cette pratique sont appelés, les « fats » et doivent être très larges. Ils sont conçus de sorte à apporter au skieur une grande fluidité dans ses mouvements de sorte qu’il puisse skier de façon agréable et aisée. Ils doivent également être très légers de sorte à éviter la production d’effort supplémentaire de la part de celui qui les utilise. Ne surtout pas oublier les chaussures qui doivent être de compétition et avoir aussi des finitions précises. Les bonnes chaussures permettent d’affronter plus facilement les pentes difficiles et les virages particuliers. 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here