Sport d’hiver : qu’est-ce que le snooc ?

0
117

L’hiver approche à petit pas. Avec lui, bientôt les planches de ski vont ressortir des placards pour faire peau neuve. Votre choix n’est cependant pas limité. Avec les sports de glisse qui se comptent en grand nombre, d’autres options s’offrent à vous. Pourquoi pas le snooc pour un début en montagne ! Retrouvez dans cet article tout ce qu’il y a à savoir sur la pratique du snooc.

Comprendre ce que c’est que le snooc

pratique du snooc Sur la piste de luge avec le Snooc

Pour comprendre la pratique du snooc, il suffit de faire le lien entre deux sports. Il s’agit du ski et de la luge à partir desquels Cyril Colmet Daâge a inventé une nouvelle façon moins dangereuse de « ’glisser sur la piste”. Le sport a été créé en 2009 grâce au génie du Français qui initialement, cumulait les professions de moniteur de ski et d’accompagnateur de moyenne montagne. C’est une pratique ludique et sportive moins dangereuse comparativement aux autres sports de glisse comme le ski de randonnée. Mieux, il vous garantit des moments de pure folie en famille. Il s’adapte en effet à tous les niveaux, surtout au plus de dix ans.

Il répond parfaitement aux besoins des skieurs de haut niveau à la recherche de nouveauté pour rompre la monotonie de leur pratique sportive. Il est aisé d’apprentissage. De plus, il limite les risques de chute vu que l’utilisateur a les pieds au sol. Avec moins d’efforts, et quelques fugues hors pistes durant les randonnées en famille, votre maîtrise de l’engin pourra se peaufiner. Plus avantageux, c’est que votre petite tournée pourrait se transformer en visite de paysages de rêve.

Le matériel à adopter pour la pratique du snooc

La pratique du snooc ne nécessite pas de matériel envahissant. Il faut compter au plus 2 kg avec l’équipement initial qui pèse juste 1,8 kg. Il faudra le porter dans un sac à dos. Les skis quant à eux, se chaussent aisément sans rendre votre ascension difficile. Cette facilité dans la manipulation de l’équipement allège également son montage qui peut s’effectuer en un temps record. Il devrait se faire en cinq minutes tout au plus. Les étapes pour y parvenir sont simples. Il faut tout d’abord superposer vos deux skis, ensuite y placer l’assise en carbone. Enfin, il faudrait ne pas oublier d’y ajouter la suspension. Vous voilà fin prêt pour votre descente.

Il n’est pas nécessaire de posséder vos propres matériels. Ils sont disponibles dans les stations de ski pour environ 25 euros la journée. Par contre avec 40 euros, vous vous assurez également le pique-nique. Les matériels fournis incluent le plus souvent un manche, la paire de skis de randonnée, des amortisseurs et une assise. De votre côté, il faudra prévoir des chaussures adaptées aux randonnées en prenant le soin d’éviter les chaussures lourdes ou encore les chaussures de ski. Vous pourrez doubler le tout de guêtres, de casque et d’une paire de gants pour votre confort.

Où pouvez-vous pratiquer le snooc ?

pratique du snooc Snooc (au Luge Park) | Isère Tourisme

Maintenant que vous avez le matériel nécessaire, la question suivante pourrait être “’où vais-je bien pouvoir le pratiquer ?”’. Ce n’est pas du tout perdu, surtout pour les habitués du ski. Le snooc peut se pratiquer dans différents endroits selon votre location. Il y a par exemple dans les Hautes-Alpes Serre Chevalier qui se veut un pionnier dans le développement du snooc. Il envisage de le promouvoir au sein d’un public plus grand. Il y a en Savoie, dans la région d’Auvergne–Rhône-Alpes, Le Grand Bornand. Cette station a même la particularité de rendre la pratique nocturne possible.

Non loin de Grenoble, il existe également une station de ski qui propose des activités de snooc. C’est la station Lans-en-Vercors. Le snooc n’est concrètement commercialisé qu’en 2015. Alors, c’est plutôt une aubaine qu’il soit accessible au niveau de plusieurs stations. En dehors de celles précitées, il est également possible de dénombrer les stations de Risoul, de Peyragudes et de Saint-François Longchamp.

Les précautions à prendre pour la pratique du snooc

SNOOC - Wintersport4ALL | Snowscoot, Snowbike, Skibike & Skibock Geschäft

Il convient de rappeler que la pratique du snooc est sans grand risque. Ce qu’il faut peut-être considérer, ce sont les règles habituelles aux sports en montagne. D’un côté, il y a les vêtements que vous devez mettre et de l’autre les spécificités des pistes et du temps. En ce qui concerne les vêtements, ils devront pouvoir vous garder chaud. Entre temps, n’oubliez pas vos masques, guêtres et gants. Ce sont des règles de bases habituelles aux skieurs.

Pour ce qui est des spécificités des pistes, un surplus de prudence ne fait pas de mal. Il s’impose de les connaître surtout si vous devez faire pratiquer vos enfants. Le matériel de sécurité de base n’est pas non plus moins important. Vous pouvez le garder depuis la maison ou vous le procurer dans le magasin de ski. Bien que le snooc soit accessible et relativement sûr, il importe de ne pas se prendre la tête. Il faut garder à l’esprit les risques des sports de glisse et adopter un minimum de précautions. Votre sécurité et celle de votre famille en dépendent.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here