Faire du Yoga pendant et après la grossesse : Le Yoga prénatal et le Yoga postnatal

0
48

Pour l’être humain l’importance du sport n’est plus à démontrer. Ses avantages et bienfaits sur notre santé sont nombreux. Mais il est des situations où faire du sport n’est pas chose aisée. C’est le cas pendant la grossesse. Heureusement, il existe le yoga prénatal, qui vous maintient en bonne santé et rend la grossesse moins douloureuse. D’ailleurs, après la grossesse, votre corps ne retrouve pas aussitôt ses aises. Pour l’aider, il a été développé le yoga postnatal. Dans cet article vous saurez tout ce qu’il y a à savoir sur ces deux types de yoga.

Le Yoga prénatal : Qu’est-ce que c’est ?

La grossesse est une période de profonds changements dans le corps, l’esprit, les émotions et l’identité d’une femme. C’est aussi une période de transition dans la famille et les relations, ainsi que dans le travail et la carrière. La pratique du yoga et de la méditation vous permet de trouver la stabilité au milieu de cette période qui peut être tumultueuse.

Le yoga prénatal est un type de yoga conçu pour que les femmes enceintes puissent pratiquer le Yoga malgré la grossesse. C’est un mélange d’étirements, de respiration contrôlée et de concentration mentale. 

Quels sont ses avantages ?

grossesse Pregnant Woman Yoga. Close Up Pregnant Girl Exercising

Le Yoga prénatal a beaucoup d’utilité et d’avantages : 

  • Le yoga améliore votre santé et la circulation du sang. Des études ont montré que les femmes pratiquant le yoga en plus de quelques exercices cardiovasculaires ont tendance à avoir des grossesses plus saines et des accouchements plus simples.
  • Le yoga prénatal peut réduire les niveaux de stress et améliorer les habitudes de sommeil pendant la grossesse. Il peut également soulager l’inconfort physique comme les nausées, les maux de tête et les lombalgies.
  • Le Yoga prénatal comme la plupart des formes de yoga améliore votre force et votre souplesse. Ce qui rendra la grossesse plus confortable et un accouchement moins difficile.
  • La méditation comprise dans le yoga prénatal vous permettra d’apprendre une respiration dite diaphragmatique. Celle-ci soutient la santé de la future mère et du bébé en pleine croissance.
  • Le Yoga prénatal renforce aussi le muscle du périnée. (Comment bien muscler le périnée)
  • Une autre chose de bien quand on fait du yoga prénatal, c’est que l’on n’est pas seul. Vous êtes intégrée à une communauté mamans, ce qui minimise les risques de dépression parentale. Cela réduit aussi l’anxiété et est tout simplement agréable.
  • Le yoga vous permet de construire la confiance dans votre propre corps et honore la sagesse inhérente du corps.
  • Le Yoga permet d’atténuer les douleurs sciatiques qui sont très fréquentes au cours de la grossesse

Peut-on faire du Yoga pendant la grossesse ?

Beautiful pregnant lady doing yoga exercise at home

C’est une question que beaucoup de femmes se posent. Si c’est aussi votre cas, soyez rassurée, vous pouvez faire du Yoga pendant la grossesse ; mais pas n’importe quand. Il n’est pas conseillé de faire du yoga au cours du premier trimestre de la grossesse. Il vous faut un accompagnement personnalisé même si vous pratiquez déjà le yoga régulièrement. Si ce n’est pas le cas attendez le deuxième trimestre.

En effet lorsque vous découvrez le yoga, vous n’avez pas forcément conscience de vos limites. Pendant le premier trimestre de la grossesse votre corps commence par subir plusieurs changements dû à la présence du fœtus. Ce n’est donc pas vraiment le moment d’explorer les limites de votre corps. A cette étape de la grossesse votre travail sera juste de vous reposer et de vous nourrir correctement.

Au deuxième trimestre votre corps est déjà habitué à la présence du bébé, ce qui vous permet d’explorer plus librement les limites de votre corps. C’est pour cela qu’il est recommandé d’attendre le deuxième trimestre pour commencer. 


Quelles sont les poses recommandées pendant la grossesse et quelques conseils ?

grossesse
Pendant la grossesse il est recommandé d’exécuter :
  • Des poses apportant un mouvement global au corps. Ces poses doivent aussi maintenir la flexibilité en favorisant la circulation générale dans le corps.
  • Des exercices du plancher pelvien. Ils permettent de sensibiliser et d’apprendre à détendre les muscles et aussi à renforcer plus efficacement cette zone. Il faut leurs associer des pratiques à mettre en place après l’accouchement pour aider à la guérison.
  • Des exercices qui renforcent la force du tronc tout en mettant l’accent sur une colonne vertébrale neutre sont idéaux. En effet ils aident à minimiser les inconforts courants qui découlent de l’hypermobilité du bassin tels que les douleurs sacro-iliaques, la sciatique, les douleurs pelviennes et à la hanche.

Ce qui parait facile à faire au début de la grossesse ne l’est pas forcément à une étape ultérieure de la grossesse. Et ce qui est bon pour une femme ne l’est pas forcément pour une autre. Il faudrait donc que les exercices et poses à éviter correspondent à l’état de votre corps. Cela vous permet de vous rapprocher un peu plus de l’harmonie entre vous et votre corps. Malgré cela il y a des choses que vous ne devez pas faire pendant votre grossesse

  • Évitez les amplitudes de mouvement extrêmes. Laissez la modération être le thème de votre pratique.
  • Évitez également une pratique de yoga vigoureuse.
  • Utilisez des accessoires dans vos postures pour vous faciliter les séances.
  • N’oubliez pas de respirer calmement et profondément dans chaque posture.
  • Ayez toujours à votre portez et hydratez-vous suffisamment et en fonction de ce que réclame votre corps.

Le Yoga postnatal : Qu’est-ce que c’est ?

Diverse people doing child exercise at group lesson, practicing yoga

Il n’y a pas de pratique particulière qui relève de la définition du yoga postnatal. Mais c’est un style de yoga qui aide la nouvelle mère à affronter les défis physiques mentaux et émotionnels auxquelles elle sera confrontée. 

Parmi les préoccupations physiques des nouvelles mères, il y a : 

  • Un plancher pelvien faible à l’accouchement, 
  • Des douleurs au cou et aux épaules à cause de l’alimentation du bébé, 
  • Une perte d’endurance due à la fatigue physique du travail, 
  • Des muscles abdominaux faibles et étirés
  • La fatigue due au fait de se lever pour nourrir le nouveau-né toutes les quelques heures.

Le yoga postnatal aborde ces problèmes avec la méditation, le pranayama (respiration) et la pratique des asanas. Les poses de yoga visent à aider les nouvelles mères à tonifier leur corps et à retrouver leur silhouette, à soulager le stress et même à créer des liens avec leur nouveau-né.

Le Yoga postnatal offre plusieurs avantages. Il renforce et resserre les muscles abdominaux et de la hanche. Il aide à restaurer et à nourrir les organes internes. Il soulage les maux de dos puis renforce et étire le bas du dos à l’aide les postures. Il permet aussi de calmer le système nerveux grâce à la méditation et renforce le système immunitaire. Voici quelques astuces pour avoir le ventre plat après l’enfantement.

Enfin tout ce dont vous avez besoin pour bien vivre votre grossesse et votre vie de mère sont réunis dans le Yoga. Faites appel à un professeur en ligne pour vous assister et vous proposer un accompagnement. Si après votre grossesse vous voulez vous mettre à pratiquer régulièrement le Yoga il y a ici 09 formes de Yoga que vous pouvez pratiquer chez vous

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here